Les Parents du Roucas

22 avril 2020

Confection masques // dans le quartier

photo masque

Bonjour à tous,

Si comme moi vous ne savez pas raccommoder vos chaussettes, tout juste recoudre un bouton et si l'idée de fabriquer vous-mêmes un masque barrière vous donne des boutons sachez que vous pouvez en commander auprès d' Aurore. Aurore est couturière professionnelle, elle fabrique habituellement sa propre ligne de sacs à mains (ligne Aurore) et depuis le confinement  s'est mise à la confection de masques à 3 couches en cotons. Son atelier est à 2 pas de l'école du Roucas mais elle peut, si vous le préférez, envoyer les masques en courrier suivi.

Si vous souhaitez la contacter voici son téléphone 06 87 84 52 44 et son mail ligneaurore@yahoo.fr

H.

Posté par parentsduroucas à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 avril 2020

On veut des histoires !

Biographie de Tomi Ungerer - Musées de Strasbourg

Entendu sur France Inter ce matin.

L'École des loisirs met à la disposition des enfants les plus jeunes une série d'activités autour d'albums qu'ils connaissent : Elmer, les petites souris, Cornebidouille ou les poussins de Claude Ponti... ils les ont tous croisés au moins une fois chez eux ou à l'école.

Ces activités requièrent souvent une imprimante. Et nous, en ce moment, on n'en a pas.

En revanche, à la fin de chaque page consacrée à un auteur, il y a soit un album lu, soit un album filmé (parfois les deux). C'est notre trouvaille du jour : une vraie fenêtre qui fait du bien à tout le monde. 

Aujourd'hui, c'est Tomi Ungerer !

E.

 

Les liens : Tomi Ungerer , les autres ici.

Et pour les plus de 7 ans, une histoire en accès libre (ici), et un atelier philo autour d'une chouette histoire. Cette semaine : "Pourquoi ne peut-on pas faire tout ce qu'on veut ?" avec le très vilain petit canard de Catharina Valckx. 

Posté par parentsduroucas à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2020

Entraide et solidarité // Coronavirus

vous-voulez-aider-5

Vous voulez donner un coup de mains pendant votre temps de confinement? Le journal Marcelle vient de recenser tout ce qui était possible de faire pour venir en aide aux plus démunis à Marseille. 

Le lien c'est par ici

Bon courage à tous pour cette semaine 4!

Hélène

Posté par parentsduroucas à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2020

activités à faire chez soi

métro

Bonjour à tous,

Emmanuelle P., une maman du Roucas, nous a envoyé un document qui recense de nombreuses activités à faire chez soi en ces temps confinés.

Il a été constitué par Juliette Monnier, médiatrice de La Bobine Parisienne qui invite à le partager sur sa page facebook.

Le voici par ici:  FICHE_ACTIVITES, il regorge de pépites!

H.

 

Posté par parentsduroucas à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2020

Des explications à hauteur d'enfant

Le P’tit Libé – rdv coronavirus – Menu enfantsVous trouverez quelques clés de compréhension intelligemment traitées dans le P'tit Libé : ici. Pour les enfants !

Et pour tous ceux qui se demandent s'il faut prendre la douche avec ses yaourts en rentrant des courses (j'invente pas), voici quelques informations scientifiquement vérifiées proposées par Le Monde : . L'article laisse plein de questions en suspend. Mais il dresse au moins un état de lieux un peu sérieux de nos connaissances du moment.

Prenez soin de vous !

E.

 

 

Posté par parentsduroucas à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 mars 2020

Quelques pistes pour comprendre et s'organiser

vozimage, pour Télérama

Si jamais vous avez un peu de mal à gérer la situation, si vous craignez d'avoir l'inquiétude contagieuse, si ça déborde déjà de tous les côtés à la maison... voici quelques pistes glanées sur internet.

Dans cet article du Monde, on donne des pistes très concrètes en répondant aux questions des parents ().

Dans Télérama (ici) et sur le site Milan Presse (), on fait parler les psys. 

Et sur France Inter, on explore quelques idées sympas avec des philosophes et des écrivains ().

 

E.

 

 

Posté par parentsduroucas à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2020

Les conseils d'Isabelle Fillozat

Isabelle Fillozat est auteure et psychothérapeute qui s'intéresse particulièrement à l'éducation des enfants et à la parentalité positive. Nous sommes tous confrontés aujourd'hui au stress de vouloir bien faire avec nos enfants, notamment pour les aider à continuer leurs apprentissages scolaires.

Si vous avez décidé de profiter de cette période pour lire, alors je vous recommande "Au coeur des émotions de l'enfant".

Et je vous transmets ces lignes qu'elle a écrit cette semaine sur FB. Elle nous ont aidé à la maison !

Prenez soin de vous.

"Le coronavirus rôde… Les écoles sont fermées. Nous sommes confinés avec nos enfants et avec une certaine quantité de stress… pour plusieurs semaines. Nous avons le choix : subir ou transformer cette contrainte en opportunité.
Subir ou agir ? Comme le soulignait Viktor Frankl : « Nous ne choisissons pas toujours les circonstances, mais nous pouvons choisir notre façon de les vivre. » Ce psychiatre a vécu dans les camps de concentration des circonstances autrement plus difficiles que la nôtre aujourd’hui. Il nous rappelle qu’être cloîtré entre les quatre murs de notre appartement, non seulement n’a pas le pouvoir de limiter notre liberté, mais cela pourrait être l’occasion de la reprendre.
On ne peut plus se déplacer, plus de train, bus ou métro ? C’est aussi du temps gagné et de la fatigue en moins.
On est coincé avec les enfants ? Ce peut être l’occasion de les redécouvrir. D’ordinaire, il faut bien se l’avouer, dans l’urgence du quotidien, nos échanges se cantonnent souvent à lève-toi, dépêche-toi, fais ceci fais cela, non, pas ça, tu as été sage à l’école, combien as-tu eu à ton contrôle de maths ? Maintenant tu dors, tu te lèves tôt demain matin.
Nous vivons avec eux, nous pensons les connaître, mais connaissons-nous leurs pensées intimes ? Nous voici enfin dans des circonstances extraordinaires, avec une belle plage de temps pour se rencontrer plus profondément, écouter, renforcer les liens familiaux, résoudre quelques conflits entre frères et sœurs, lever finalement ce qui peut faire blocage dans les apprentissages scolaires sans qu’on le sache. Ce serait dommage de ne pas profiter de ce temps.


Oui, bien sûr, ils ne sont pas en vacances, ils ont du travail scolaire et il ne faut pas perdre le rythme. Mais nous ne sommes pas enseignants. Nous sommes parents. Alors, pas de stress inutile. S’ils ne sont pas assis à leur bureau 5h par jour, non seulement cela ne va pas altérer leur futur, mais ça pourrait leur faire du bien. Les deux grands écueils pour cette période sont le stress et les écrans. Le stress constitue un facteur de risque pour l’immunité. Tandis qu’une relation chaleureuse est un facteur de protection. En ces temps difficiles, autant mettre en œuvre tous les facteurs de protection ! Se mettre la pression sur les apprentissages scolaires et se bagarrer avec ses enfants pour qu’ils travaillent, c’est contre-productif. Deux mois de moins sur le programme ne vont pas faire une différence dans l’avenir de notre enfant. Mais deux mois de stress à la maison, ça pourrait. Et pas dans le bon sens.
Donc no stress mais de l’attention.
Bien sûr, nous allons les soutenir dans leur travail, mais nous pourrions surtout en profiter pour jouer notre rôle de parent, fournir à notre enfant la sécurité de base qui permet d’apprendre mieux et l’aider à muscler ce que les pédagogues nomment ses compétences exécutives. 3 compétences clés ont été identifiées :
- la mémoire de travail, qui permet de garder en tête et d’organiser des informations avant de les utiliser,
- le contrôle inhibiteur, pour ne pas sauter direct à la conclusion, contrôler ses impulsions, rester concentré et bien sûr réguler ses émotions, savoir persévérer
- la flexibilité cognitive, pour accepter la nouveauté, pouvoir envisager la complexité et ajuster nos stratégies en cas d'erreur.


Comment faire ? Ce sont des fonctions du cerveau, ce n’est pas forcément en répétant ses tables de multiplication qu’on les développe. A l’école, on ne prend pas toujours le temps d’apprendre à apprendre. Et puis on considère parfois que ce sont des compétences qui s’apprennent en famille, même si on n’a pas prévenu les parents.
La mémoire de travail est doublée quand on grimpe à un arbre pendant 30 minutes. Elle augmente aussi notablement quand on court pieds nus dans l’herbe. Nous oublions trop facilement que nous sommes des êtres de mouvement. Rester assis à un bureau rend les apprentissages très compliqués.
Le contrôle inhibiteur se travaille en jouant à 1, 2, 3 soleil ou à ni oui, ni non, en faisant des puzzles, en lisant…
Et la flexibilité cognitive ? En discutant, en partageant, en faisant de la pâtisserie…
En réalité, les activités les plus diverses peuvent muscler les compétences exécutives. Toute activité qui implique planification, concentration, précision des gestes, mesure...
Second écueil, la tentation peut être forte de laisser les enfants devant leurs écrans pour qu’ils s’occupent… Réalisons que notre soulagement ne sera que de courte durée, car les écrans n’enseignent pas la régulation des émotions ! Respectons au moins les 4 pas de Sabine Duflo. On peut proposer une expérience aux enfants. Ils passent une demi-heure à lire une page d’histoire, puis ils font une demi-heure d’ordinateur, puis interro…
Puis le lendemain, même topo, mais on fait suivre la ½ h de lecture de cours d’½h de rêvasserie, de promenade, de gym ou d’une sieste, et on teste. Ils découvriront eux-mêmes la différence.
Donc oui, on soutient l’enfant dans les exercices qui lui seront envoyés par ses enseignants, et au-delà de ça, on reste conscient que la situation est exceptionnelle et qu’elle peut être l’occasion pour nos enfants d’apprendre autrement et de travailler plus particulièrement un des items du socle commun de connaissances, de compétences et de culture défini par l’Éducation Nationale, la formation de la personne et du citoyen : apprentissage de la vie en société, de l'action collective, de la citoyenneté.
Du fait du mode de propagation du virus, rester confiné, c’est un acte citoyen. Ne pas aller à l’école, ne plus pouvoir faire son sport favori, devoir annuler un voyage scolaire, ne plus aller chez les copains, c’est frustrant, ça va être dur parfois. Si nous profitons de ce temps avec nos enfants pour approfondir notre relation, et les aider de passer de la question : « Qu’est-ce que la vie m’apporte ? » à « Qu’est-ce que je peux apporter à la vie ? », ces deux mois ne seront pas du temps perdu sur leurs études." Isabelle Filliozat

Posté par parentsduroucas à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 mars 2020

Une mine d'activités en ligne

 

AST-Recette-Yetigolo-1

Pour aider les parents à occuper les enfants, les éditions Bayard ont ouvert leurs plateformes : elles seront gratuites tout le temps du confinement. 

Parmi les belles trouvailles qu'on peut y faire, il y a Bayam (ici), une application pour les 3-6 ans et les 7-10 ans. Entre les oeuvres du musée d'Orsay racontées comme des histoires, les séances de yoga en famille, les podcasts consacrés à l'actu et les ateliers artitstiques en musique d'Hervé Tullet... il y a de quoi faire !

On vous signale aussi cette page Bayard Jeunesse (ici) qui donne accès à une très belle série d'histoires et d'activités dont les équipes de Pomme d'Api, Youpi et Astrapi ont le secret : construction de cabane, déguisements, jeux créatifs et recettes à gogo !

Au passage, on doit la découverte de Bayam à la chronique matinale Barbatrucs (), diffusée tous les matins à 7h15 sur France Inter. Elle est tenue par Dorothée Barba, qui a avoué consacrer plus de temps au badmington avec chaussettes en boule qu'aux apprentissages de ses enfants. Rien que pour ça, on l'adore !

E.

Posté par parentsduroucas à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2020

Les abreuver d'histoires

Unknown-1

Pour éloigner les enfants des écrans, nourrir leur imagination et vous offrir un peu de répit, Télérama vous propose une belle série de podcasts : ici.

Précipitez-vous sur cet article : il regorge de pépites !

Au passage, les Odyssées - de l'histoire, de la vraie, racontée comme une histoire - ont déjà fait des émules parmi les enfants du Roucas.

On ajoute aussi "Une histoire et Oli", des histoires écrites ou interprétées par des gens connus pour leur belle voix ou leur jolie plume. Disponibles gratuitement sur le site de France Inter (). Et accessibles à tous les âges. On vous en avait déjà parlé. 

Allez, on tient bon ! Et n'hésitez pas à nous envoyer vos bons plans : on partagera.

E.

Posté par parentsduroucas à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 février 2020

Les recommandations du Rectorat

Pour info, et à le demande de parents de l'école, voici les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé, que le rectorat de l’académie d’Aix-Marseille a transmises aux directeurs d’écoles :

"Les enfants et les encadrants de retour des zones d’exposition à risques ne doivent pas fréquenter les écoles pendant les 14 jours qui suivent leur retour.

Les personnes ayant voyagé dans les zones d’exposition à risques (Chine, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, les régions de Lombardie et Vénétie en Italie notamment) et présentant des symptômes comme de la fièvre intense ou de la toux, dans les 14 jours suivants leur retour (période d’incubation du virus), doivent impérativement composer le 15. Les équipes d’urgence décideront de la conduite à tenir.

En attendant une prise en charge des éventuelles maladies, il est recommandé :

  • de porter un masque chirurgical en présence de son entourage et en dehors du domicile,
  • d'utiliser des mouchoirs jetables et de se laver les mains régulièrement,
  • de prendre sa température deux fois par jour,
  • de réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurants, soirées…),
  • d’éviter la fréquentation des lieux où se trouvent des personnes fragiles."

Plus d'infos ici et .

Posté par parentsduroucas à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]