La-nuit-des-Zefirottes

J'avoue, j'ai un gros faible pour les albums jeunesse, en particulier ceux de l'immense Claude Ponti, qui décline avec talent ses univers fous et riches, pleins de profondeur et de jeux de mots, des délires exubérants pour s'évader... 

Chez Ponti, on a le nombre et le choix... ce qui n'empêche pas que certains albums sortent du lot. Chez nous, Le doudou méchant et Okilélé restent des incontournables. On aime aussi se laisser aller à la douceur poétique de L'arbre sans fin... Et puis on a découvert La nuit des Zéfirottes, vous savez, les Zéfirottes, ces créatures qui permettent aux monuments de nos villes de tenir debout en y insufflant de l'air, car "sinon, Paris serait plat comme un ballon crevé"...

Si ça vous tente, il y a toujours quelques Claude Ponti dans l'excellent rayon jeunesse de Pantagruel, notre librairie de quartier... et aussi de nombreux spécimens à l'Alcazar...

Bonnes lectures !

S.